Ne pas rater le festival du Loy Krathong à Chiang Mai cette année

La Thaïlande est bien connue pour ses nombreuses festivités culturelles. Pour cette année, un événement particulier est très attendu. Il s’agit du festival du Loy Krathong, dont on peut dire que la célébration à Chiang Mai est la plus convoitée.

Célébrer le festival du Loy Krathong à Chiang Mai

Le festival du Loy Krathong, ou festival des lumières, ou encore fête des Lumières fait partie des plus grandes fêtes traditionnelles célébrées en Thaïlande. Il est donc célébré annuellement partout à travers le pays. Cependant, c’est surtout à Chiang Mai que cette célébration est la plus remarquable. Elle y est aussi connue sous l’appellation Yee Peng. Ces festivités ont lieu à la pleine lune du 12e mois du calendrier lunaire thaï. Ainsi, si vous ne voulez pas rater ce festival haut en couleur et en lumières pour cette année 2017, notez bien la date du samedi 4 novembre qui est la date officielle du début de cette fête.

Cependant, il est fort probable qu’elle y débute dès le vendredi 3 novembre. Il serait donc approprié pour vous d’arriver dans la ville dès le début du mois de novembre et même un peu plus tôt, afin de profiter de l’ambiance des jours de préparatifs, mais aussi pour que vous soyez bien installé pour votre séjour en Thaïlande (cliquez ici). En effet, étant donné l’importance de l’afflux touristique à Chiang Mai à l’occasion de ces réjouissances, il vaudrait mieux effectuer vos réservations bien à l’avance et vous y installer bien avant le début du festival.

Il faut remarquer que si ailleurs dans les pays les festivités se déroulent habituellement pendant deux jours, dans la ville de Chiang Mai, elles peuvent s’étendre jusqu’à une semaine. Pendant le festival auront lieu différentes manifestations et représentations. Vous aurez aussi l’occasion d’observer les magnifiques lumières provenant des lanternes utilisées pour l’occasion et qui illuminent la ville. Ces lanternes seront soit transportées par les participants qui déambulent dans les rues de la ville, soit exposées dans les maisons et les temples, soit lancées (lâcher de lanternes flottantes) dans les airs pour qu’elles éclairent le ciel.

Les différentes lanternes utilisées lors de ces réjouissances

En ce qui concerne les lanternes utilisées pour cette célébration de la fête des Lumières, il faut savoir que les habitants en utilisent habituellement quatre types. Elles sont composées de papier. Une bougie est insérée dans l’ensemble afin de l’éclairer. Ainsi, vous pouvez trouver que l’on appelle le Khom Theua. C’est cette petite lanterne que l’on porte pendant le défilé. Elle est également employée pour la décoration des temples. À ce propos, on utilise aussi une petite lanterne du nom de Khom Kwaen dans les temples, à titre d’offrande à Bouddha.

Pour ce qui est du Khom Loy, il s’agit d’une lanterne cylindrique dont la hauteur mesure environ un mètre. Elle est aussi connue sous l’appellation Khom Fai. Le Khom Loy sera lancé dans l’air. Des pétards y sont également insérés. Ces derniers exploseront, lorsque la lanterne sera là-haut dans le ciel.

Le quatrième type de lanterne est le Khratong. C’est celui-ci qui a donné son nom à ce grand événement qu’est le Loy Khratong. Cette « lumière flottante » est fabriquée en utilisant des feuilles de bananier pour former un genre de petit bateau. On y place une bougie allumée. Le tout est décoré de fleurs et parfumé d’encens. Une fois qu’il est prêt, le Khratong est déposé sur une rivière, afin de remercier la déesse des eaux et expier les fautes.

Sonya KAREN

REDACTRICE WEB ET PASSIONNEE DE LA MODE. J'aime parler de beauté, de cuisine et de toutes les belles choses qui nous entourent. <3

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.