Atelier Unes lance le premier collant recyclé ET consigné

Après avoir vu le bilan social, économique et environnemental des jeans, on va parler des collants. Atelier Unes lance le premier collant recyclé ET consigné.

Aujourd’hui en France, 130 millions de paires de collants sont vendues chaque année, un business lucratif responsable de 7 315 tonnes de déchets par an.

Parmi eux trop peu sont récupérés (23% restent chez le consommateur) quand ils ne sont pas enfouis sous terre (64%) ou utilisés comme combustibles (10%).

Face à ce constat alarmant, l’association Halte à l’Obsolescence Programmée a publié en 2015 un rapport édifiant sur cette industrie qui se veut tout sauf durable. Il révèle notamment que 40 % des consommatrices déclarent renouveler leurs bas après 2 à 3 utilisations seulement. En conclusion, elles sont amenées à en acheter en moyenne 10 à 11 par saison.

Pour répondre à cet enjeu, Atelier Unes, la marque de mode éco-responsable et collaborative pour femmes, a décidé de co-créer le premier collant recyclé et consigné.

Et cela semble fonctionner. Le 15 septembre le produit à été lancé sur la plateforme Ulule et après 24h, l’objectif a déjà été dépassé de +700% !

 

Un collant créé avec 20 000 personnes

Pour proposer une alternative éthique aux collants jetables, Ateliers Unes est allé dénicher la perle rare : un fil de nylon recyclé de haute qualité. Fidèle à son mode de fonctionnement, la marque a interrogé sa communauté pour connaître ses besoins et ses envies.

Plus de 20 000 personnes ont répondu au questionnaire d’Atelier Unes, ce qui a permis à la marque de se faire une idée précise des souhaits des consommatrices.

L’analyse du sondage à fait ressortir 3 problèmes majeurs : la durabilité, le confort et le recyclage :

  • 70% des personnes interrogées déclarent porter leurs collants moins de 5 fois avant qu’ils ne soient abîmés.
  • Le confort est également un critère important. Trop de collants serrent à la taille, ou, au contraire, glissent et descendent sur les hanches.
  • Presque toutes les femmes interrogées réclament une solution pour renvoyer et recycler les collants usés.

Des collants recyclés entièrement fabriqués en Italie

Les collants d’Atelier Unes sont confectionnés de A à Z en Italie, dans une usine qui a été créée en 1974 et qui est spécialisée dans la fabrication de collants depuis plusieurs générations.

Le choix du matériau a été dicté par la démarche écoresponsable de la marque, mais aussi par les exigences de ses clientes en termes de qualité et de rendu. Violette et Matthieu, les fondateurs d’Atelier Unes, ont opté pour le Q-NOVA®, une fibre textile recyclée, marque déposée de l’entreprise italienne Fulgar. Le Q-NOVA® est composé à 60 % de fibres recyclées, à partir de chutes de nylon récupérées directement sur le site de production de Fulgar en Italie.

« Cette fibre est à la fois résistante et écoresponsable. La fabrication d’un kilo de Q-NOVA® permet d’économiser jusqu’à 100 litres de pétrole et 40% d’eau en moins par rapport à la fabrication de nylon vierge. », explique Violette. Le caractère écoresponsable du Q-NOVA® est certifié par plusieurs labels reconnus comme Global Recycled Standard (GRS), Écolabel UE et Oeko Tex 100.

Pour garantir une résistance maximale, les collants sont faits de Q-NOVA® 40 deniers, une épaisseur qui allie durabilité et confort et qui peut être portée tout au long de l’année. Les collants, conçus avec la technologie 3D, sont dotés de renforts à l’entrejambe et sur les pieds. De coupe taille haute, ils bénéficient également d’un renfort large à la taille, qui évite au collant de glisser et assure un grand confort.

Atelier Unes lance le premier collant recyclé ET consigné

La consigne contre la mode jetable

Même si les collants sont conçus pour durer, un jour, il faudra les remplacer.
Atelier Unes a donc décidé de créer la première consigne pour collants au monde !

Voici comment cela fonctionne :

  1. Le collant recyclé est vendu 21+2€ de consigne.
  2. Le collant est porté.
  3. En fin de vie, la cliente peut le renvoyer gratuitement et se faire rembourser la consigne de 2€.
  4. Le collant est ensuite découpé pour servir d’élastique pour les jolis chouchous de la marque.

Atelier Unes : la mode écoresponsable et collaborative

Atelier Unes est une marque de prêt-à-porter écoresponsable et collaborative pour femmes. Elle a été fondée par Violette Dedeban et Matthieu Jungfer, pour proposer une alternative à la mode de masse, aux tonnes d’invendus brûlés et aux pièces qui boulochent au premier lavage. Les deux entrepreneurs ont souhaité agir en imaginant un modèle économique innovant en rupture avec l’industrie traditionnelle.

L’ambition d’Atelier Unes est de créer avec ses clientes un vestiaire durable et élégant. « Au lieu de fabriquer des vêtements à perte sans savoir s’ils plairont, nous partons des avis de notre communauté avant de passer à la création », explique Violette.

Tous les mois, la marque lance une pièce en précommande, produite en Europe, co-créée avec la communauté, et faite de matières naturelles ou recyclées. Le système plaît : aujourd’hui, plus de 50 000 personnes ont participé aux sondages d’Atelier Unes !

 

Les atouts de la co-création

Le modèle économique d’Atelier Unes, ancré dans la slow fashion, offre de nombreux avantages. Le processus de co-création fournit des données qui permettent à la marque d’anticiper les demandes et de calibrer ses achats de matières au plus proche de la réalité. Leurs pièces sont ensuite vendues sous forme de précommandes.

 

Pour en savoir plus

Site web : https://www.atelier-unes.com/

Facebook : https://www.facebook.com/atelier.unes/

annsom

Blogueuse mode et chanteuse pop rock. Basée à paris. http://www.annsom.com https://www.annsom-blog.com/

8 Comments
  1. Cv je ne savais pas qu on pouvait recycler les collants. Merci pour la découverte, je porte de moins en moins de collants .

  2. ALors l’idée est vraiment chouette franchement mais alors cette idée de consigne je pense qu’elle n’est pas aboutie. Je ne sais pas si les femmes vont renvoyer leurs collants pour 2€, c’est bizarre non?
    En tout cas, moi je déteste les collants parce que ca file tout le temps et c’est cher. J’essaye d’en mettre le moins possible.
    Dernièrement, j’ai pris une marque plus cher et ils durent plus longtemps.
    bises
    Aurélie

  3. Un article très intéressant sur ce collant recyclé et consigné….Une vrai nouveauté de pouvoir en fin de vie, le renvoyer gratuitement et se faire rembourser la consigne de 2€, pour lui donner l’occasion d’une seconde vie en servant d’élastique pour les jolis chouchous de la marque. Excellente idées, et collants qui semblent très sympa

  4. coucou

    c’est très futé mais j’avoue que à 21 euros le collant c’est hors budget pour moi car j’en mets tous les jours en automne et en hiver et que je le troue trop souvent

    bises

  5. Hello,
    comment vas tu? J’avais répondu à leur questionnaire il y a quelques mois et j’avais trouvé le concept top! C’est tellement difficile de trouver un collant qui tient dans le temps et qui est aussi respectueux de l’environnement 🙂
    Mimi

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.